lundi 13 juin 2011

Info : Nouvelle Zélande, le dernier paradis.

La Nouvelle Zélande est un petit pays, dont l'activité est fortement liée à l'agriculture. Une agriculture moderne, très productive tout en restant relativement écologique.

Premier producteur d'agneau au monde, La Nouvelle Zélande fournit également le tiers du lait en poudre sur les marchés mondiaux. Premier producteur de kiwis, elle exporte aussi beaucoup de pommes et se diversifie aujourd'hui dans la vigne.

Ce résultat a été rendu possible grâce à la suppression totale des aides gouvernementales à l'agriculture. Cette décision a d'abord été la cause de révoltes et de très fortes manifestations. Mais dans un second temps, elle a permis le remembrement des terres et l'agrandissement des exploitations. Elle a aussi forcé les exploitants a devenir des chefs d'entreprise, qui ont réduit les coûts et rentabiliser leur production. Les produits sont commercialisés par des grandes coopératives nationales détenues par les exploitants eux mêmes.

Les agriculteurs ont été ainsi rendus maîtres de leur stratégie et de leur destinée.

Le résultat est une agriculture productive, rentable, exportée à 90%, et les mêmes problèmes à gérer que chez nous, à savoir la pollution des sols et des nappes en nitrates qui provoque comme chez nous, la prolifération des algues.

On trouve sur le marché des gigots d'agneau, souvent congelés, produits en Nouvelle Zélande. Leur saveur est bonne et la viande provient d'élevages en extérieur avec une alimentation très précise mais naturelle.

Une société vient de réaliser un défi très intéressant : réaliser la production d'aliments naturels avec le label Carbon Zero.

Pour réaliser cela, la société utilise des ingrédients bio, et réalise toutes les étapes de la production.... à la main. Du lavage des aliments, à la cuisson des mets terminés.

Seul l'emballage est robotisé mais la société paie à l'état son coût carbone ce qui lui a permis d'obtenir le label.

La gamme de produits est commercialisée sous la marque Pitango.

Au final, la Nouvelle Zélande propose un modèle économique qui n'est pas exempt de problèmes et de défauts. Mais il semble intéressant de l'étudier de près. 

Références : Un oeil sur la planète, France 2, 13 Juin 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire