dimanche 13 novembre 2011

Angoulème : Les pommes de terre des vendangeurs.

Comme certains le savent, j'admire Jean Pierre Coffe, qui est un homme de bon sens, exalté et raisonnable, au goût toujours sûr. J'adore sa collection de lunettes en particulier. 

La recette qu'il a réalisé aujourd'hui chez Drucker pour Gérard Lenormand est une splendide recette d'automne. Il s'agit du gâteau de pomme de terre des vendangeurs. 

La voici ici détaillée.

Faire râper 300 grammes de bon gruyère ou de conté par le crémier, et faire couper en tranches fines par le charcutier, 250 grammes de lard maigre sans couenne et 250 grammes de lard fumé sans couenne.


Préchauffer le four à 210 degrés.
Couper à la mandoline 1,2 kilos de pommes de terre Belle de Fontenay en tranches fines. Beurrer les parois d'une cocotte en fonte. Tapisser les bords et le fond avec les tranches de lard maigre. déposer sur le fond un tiers des tranches de pomme de terre, une couche de gruyère, et des tranches de lard fumé. Poivrer. Renouveler l'opération une fois. Terminer par le reste des tranches de pommes de terre.
Rabattre les tranches de lard maigre sur la préparation.

Fermer la cocotte et enfourner pour 1 heure et demi. Après la cuisson, sortir la cocotte et la laisser reposer 15 minutes ouverte. Passer un couteau sur le bord de la cocotte et démouler le gâteau.

Servir ces pommes de terre des vendangeurs avec une bonne salade verte. Les plats vendangeurs étaient des plats simples, servis aux vendangeurs à midi, afin qu'ils reprennent des forces pour reprendre le travail. Cette recette est typique du sud-ouest.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire