lundi 18 avril 2016

Indus : L'atelier Blini - des recettes EXTRA

Blini a créé une nouvelle marque il y a quelques années : L'atelier Blini.

Les produits développés sous ce label s'inspirent des recettes de traiteurs qu'ils soient libanais, tunisiens, italiens ou grecs avec notamment une gamme d'olives intéressante.

Tous les produits que j'ai gouté sont excellents. Ils se rapprochent vraiment des produits frais dont on se régale dans ces restaurants méditerranéens.

Le houmous est remarquable. Dans la gamme des produits industriels, seul Yarden à ma connaissance, en propose de meilleurs. Les petits falafels libanais en feront un accompagnement idéal. Le ktipiti grec est exemplaire. On y retrouve tous les ingrédients, le poivron ne dominant pas la féta. 
Le caviar de tomate est une douceur à lui seul. Bon équilibre entre le goût de la tomate fraiche, celui de la tomate séchée et les herbes qui le subliment, vous pourrez le tartiner sur des blinis également au dessus de la mêlée. 
Je finis par les rillettes de saumon, qui m'ont vraiment étonné. Cette recette se rapproche vraiment de celle que je fais moi-même à la maison. Bien sur, on échappe pas à quelques correcteurs d'acidité et autres conservateurs, des fibres de blé et du jaune d'oeuf en poudre... Rien de méchant toutefois.
On y trouve le goût du saumon légèrement citronné (grâce à la gamme d'acidifiants et de correcteurs d'acidité) et c'est tout. Un produit à avoir dans le frigo pour les fois où on a pas le temps.


J'ai adopté cette gamme, (pour que je parle ici de produits industriels, croyez-moi, c'est qu'ils en valent le coup.)
Si on trouve des produits L'atelier Blini un peu partout, chaque magasin ne les référence pas tous. Ainsi, j'ai trouvé le caviar de tomates chez Carrefour, les rillettes de saumon chez Auchan, et le houmous au citron confit... nulle part. Le houmous classique et le ktipiti sont présents un peu partout quant à eux.

Les prix sont bien sur un peu plus élevés que ceux de la gamme standard. Mais l'idée est de se régaler.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire