dimanche 1 mai 2016

Faire ses confitures soi-même : que des avantages !


A bien y réfléchir et une fois la sensation de trac évacuée, faire ses confitures et ses gelées à la maison n'a que des avantages.

Bien sûr, cela prend du temps. Mais entre la vie trépidante que nous subissons et la vie sereine à laquelle nous aspirons, laquelle choisissez-vous ?

Lorsque vous disposez d'un verger, que vous avez des enfants, que vous êtes préoccupé par le développement durable, la biodiversité, que vous êtes inquiet des aliments industriels que nous absorbons, voici la solution en ce qui concerne les fruits tout du moins.


C'est Jean Pierre Coffe qui m'a donné l'envie, la curiosité, l'intérêt pour ces réalisations simples mais fondées sur le bon sens. En 1992, Il publie un livre chez Balland : Au bonheur des fruits.

Véritable requiem à ces denrées de plaisir, ce livre, aujourd'hui introuvable dans son édition originale, est devenu une bible à laquelle maints souvenirs heureux sont attachés.

Jean Pierre Coffe est décédé cette année. Très régulièrement, je lui rendrai hommage au travers de ce blog, à chaque fois que l'occasion m'en sera donnée.

C'est d'ailleurs après son décès que j'ai décidé de parler un peu plus de fruits dans mes pages. Vous avez donc tout intérêt à préparer vos confitures et cela va au delà de ce que vous pensez. Regardons point par point quels sont ses avantages.

• Une solution de conservation pour vos récoltes

Lorsqu'un cerisier ou un prunier produisent, la quantité de fruits obtenue est variable. Vous pouvez décider que les oiseaux et autres guêpes doivent se nourrir et qu'ils vous laisseront suffisamment de denrées, ou au contraire, user de ruses de sioux pour limiter les ravages des nuisibles.

Contre la météo, peu de remèdes. Certaines années, les productions sont décevantes. Par contre, certaines années idéales sont l'occasion de récoltes abondantes. Les confitures, gelées, conserves au naturel, liqueurs sont des moyens de conserver ces récoltes. Elles peuvent se conserver plusieurs années.

N'oubliez pas d'offrir les surplus à vos amis, à votre famille ou à vos voisins. Ils feront de même en retour. C'est un bon moyen d'obtenir des fruits dont vous ne disposez pas chez vous.

• La qualité et le goût

Quels sont les meilleurs fruits pour confiturer ? 

Il faut respecter certains principes de base pour faire les meilleures confitures. Tout d'abord, il faut choisir des fruits arrivés à maturité mais peu avancés. Trop mûrs ils sont excellents à manger mais ils ont perdu leur acidité ce qui compromet une coagulation facile de la confiture.

Evitez les variétés de fruits dîtes hâtives, qui sont généralement riches en eau et seront donc exigeantes en sucre.

"Cueillir le matin, à la fraîche, après que la rosée soit ressuyée, Les fruits cueillis sous le soleil sont délicieux à manger à la main ou à table comme dessert, la chaleur exalte leur parfum, mais ils ne feront pas de bonnes confitures, tout comme les fruits cueillis sous la pluie." Jean Pierre Coffe : Au bonheur des fruits, Balland.

Les fruits du marché ne sont pas un très bon choix, ceux du supermarché un très mauvais choix. Au marché, on peut réduire le coût des fruits en achetant en fin de marché mais on prend le risque d'avoir des fruits fatigués ou manipulés.

• Le coût

L'avantage évident des fruits du verger, c'est qu'ils ne coûtent rien, à part les soins apportés aux arbres et l'effort de la cueillette. L'opération est moins intéressante si vous achetez les fruits.

Des aliments sains et variés

Au delà de la nécessité de conserver vos productions, faire ses confitures à la maison permet des mariages subtils, inattendus, et la réalisation de mets rares. Si la confiture de fraise ou d'abricot ne manque pas dans les rayons, il est plus rare de trouver une gelée de lilas, une marmelade fraise rhubarbe, ou une confiture figues et noix.

Vos confitures ne contiendront bien sûr ni colorants, ni conservateurs (inutiles), ni aucun additif qui ne serait pas naturel.

• Respect de la biodiversité, développement durable


Evidemment, vos fruits sont bio (à peu près). Evitez les fruits en bord de route qui pourraient fixer des métaux lourds par exemple, ou proches d'exploitations agricoles intensives.

Au delà, le développement durable incite à ne pas gaspiller. Conserver vos productions est donc une bonne chose, ce d'autant qu'en hiver, lorsque la bise sera venue, l'empreinte carbone de vos réalisations maison sera beaucoup plus faible que celles des confitures du commerce.

L'intérêt des vergers de particuliers est que souvent, les propriétaires choisissent des variétés d'arbres plus rares, correspondant à leur goût. Voire même les variétés anciennes qui ont fait leurs preuves et à défaut de produire des fruits beaux en bikini, méritent d'être conservés pour d'autres qualités..  
Vous préservez aussi l'habitat de nombres d'oiseaux, de rongeurs ou d'insectes (parfois utilisés à la place de traitements chimiques) et vous réaliserez du compost avec les fruits perdus.

Les vergers participent ainsi à la sauvegarde de la biodiversité.


• Le plaisir

"Choisir les fruits, en respectant les saisons, décider de leur transformation, éplucher, couper, tronçonner furent des moments de grande jubilation. Jouer les alchimistes au-dessus d'une bassine à confiture, les apprentis sorciers devant un four ; quoi de plus joyeux ?" Jean Pierre Coffe, Au bonheur des fruits, Balland.

"L'élaboration de "douceurs" est un plaisir important, elle entraîne obligatoirement vers le partage, la convivialité et l'amitié." Jean Pierre Coffe, Au bonheur des fruits, Balland.

Quelle fierté lorsque vous contemplerez vos étagères garnies de pots que vous avez réaliser. Une belle présentation reformera cette sensation de devoir accompli. 
Lors des ateliers confiture, la confection des étiquettes peut être le rôle des enfants, ravis d'apporter leur touche personnelle. Ils vous aideront aussi à préparer les fruits.

Un pot de gelée maison est un petit cadeau apprécié et parfois de plus grande valeur qu'un bouquet du commerce.

Faire ses confitures, ses gelées ou de la liqueur, ce n'est que du plaisir. Régalez-vous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire