dimanche 26 juin 2016

Soupe au pistou provençale

La soupe au pistou illustre parfaitement l'esprit de la cuisine provençale. C'est une soupe chaude, mais une soupe d'été du fait de ses ingrédients. Il y a la variante de Marseille et celle de Nice. Ma préférence à Marseille car pour moi, la soupe au pistou est avant tout une soupe de haricots.

Afin d'en profiter toute l'année, je vous conseille d'en préparer quelques bocaux. La recette suivante est faite pour une douzaine de personnes.

Les légumes

300 gr de cocos blancs frais
300 gr de cocos rouges frais
300 gr de haricots verts frais
300 gr de haricots plats
4 courgettes 
3 pommes de terre
2 carottes
3 tomates
2 oignons 
5 gousses d'ail 
3 bonnes pincées de gros sel

Le pistou

1 beau bouquet de basilic
1 tête d'ail (7 à 8 gousses)
1 tomate juteuse
Huile d'olive de qualité
Sel
Parmesan râpé

Epicerie 

300 gr d'emmental râpé 
200 gr de pâtes tubulaires pas trop grosses (mini penne, mini macaroni)
Sel poivre 

Préparation et cuisson des légumes 

Rassemblez tous les ingrédients pour la soupe au pistou : les différentes sortes de haricots, carottes, oignons, courgettes, tomates, pommes de terre et l'ail. 

Ecossez les haricots, coupez les haricots verts et les plats en tronçons de 2 cm, les carottes en rondelles, les courgettes, les tomates et les pommes de terre en petits morceaux (2 cm maxi). Hachez les oignons et émincez l'ail. 

Faites revenir les oignons dans la cocotte avec un peu d'huile d'olive. Ne pas laisser colorer.

Versez tous les légumes dans un faitout suffisamment grand. Ajoutez le gros sel et couvrez d'eau + 1 litre. Faire cuire à feu moyen pendant 1h30. 

Préparation du pistou 

Commencez par rassembler le parmesan râpés, la tomate, le sel, et bien sûr, la tête d'ail, l'huile d'olive et le pied de basilic. 

Dans un mortier placez l'équivalent d'une tête d'ail, soit environ 7 à 8 gousses. 
Commencez à piler l'ail... 

Prenez les feuilles d'un bon pied de basilic et rincez à l'eau, essuyez les dans du papier absorbant, puis ajoutez les progressivement à l'ail pilé tout en continuant à piler de façon à obtenir un jus. 

Ajoutez ensuite une tomate bien juteuse coupées en petits morceaux, du sel et un peu de parmesan râpé en continuant à piler.... 
Ajoutez petit à petit un filet d'huile d'olive pour faire "monter" la préparation tout en continuant à piler vigoureusement en alternant avec l'ajout du fromage râpé restant. Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement. 

Si comme moi, l'odeur du basilic pilé vous incommode, utilisez un pistou (pesto) du commerce. C'est moins bien mais parfois très pratique. 

Aux trois quarts de la cuisson, ajoutez les pâtes à la soupe. 5 minutes avant la fin, ajoutez la moitié du pistou. Mélangez. 
Servez la soupe au pistou dans une soupière, accompagnée d'emmental râpé et du reste du pistou dans un pot en terre. 

Si vous souhaitez faire des bocaux, cuisez les légumes moins longtemps. Les mettre en bocaux sans le pistou et sans les pâtes. Il suffira au dernier moment, de rajouter les pâtes pendant le réchauffage de la soupe ainsi que le pistou au dernier moment. 

Stérilisez pendant une durée adaptée à la stérilisation des légumes. Vous pourrez ainsi profiter des légumes d'été en plein hiver. Les légumes hors saison ne sont pas adaptés à la préparation de cette soupe. Vous seriez déçu.



2 commentaires:

  1. Bonjour jai réalisé exactement la même soupe au pistou pour la stereliser mais j'ai mis le pistou et les pâtes pourra t'elle se garder merci de votre réponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Je n'ai jamais essayé. Le basilic utilisé frais dans le pistou peut changer de saveur à la surcuisson générée par la stérilisation. Les pâtes sont meilleures al dente et pour la même raison, j'hésiterais à leur infliger cette phase ! D'autant qu'elles sont cuites le temps de réchauffer la soupe. Si vous testez dîtes moi :)

      Supprimer