lundi 13 juin 2011

Info : Nouvelle Zélande, le dernier paradis.

La Nouvelle Zélande est un petit pays, dont l'activité est fortement liée à l'agriculture. Une agriculture moderne, très productive tout en restant relativement écologique.

Premier producteur d'agneau au monde, La Nouvelle Zélande fournit également le tiers du lait en poudre sur les marchés mondiaux. Premier producteur de kiwis, elle exporte aussi beaucoup de pommes et se diversifie aujourd'hui dans la vigne.

Ce résultat a été rendu possible grâce à la suppression totale des aides gouvernementales à l'agriculture. Cette décision a d'abord été la cause de révoltes et de très fortes manifestations. Mais dans un second temps, elle a permis le remembrement des terres et l'agrandissement des exploitations. Elle a aussi forcé les exploitants a devenir des chefs d'entreprise, qui ont réduit les coûts et rentabiliser leur production. Les produits sont commercialisés par des grandes coopératives nationales détenues par les exploitants eux mêmes.

Les agriculteurs ont été ainsi rendus maîtres de leur stratégie et de leur destinée.

Le résultat est une agriculture productive, rentable, exportée à 90%, et les mêmes problèmes à gérer que chez nous, à savoir la pollution des sols et des nappes en nitrates qui provoque comme chez nous, la prolifération des algues.

On trouve sur le marché des gigots d'agneau, souvent congelés, produits en Nouvelle Zélande. Leur saveur est bonne et la viande provient d'élevages en extérieur avec une alimentation très précise mais naturelle.

Une société vient de réaliser un défi très intéressant : réaliser la production d'aliments naturels avec le label Carbon Zero.

Pour réaliser cela, la société utilise des ingrédients bio, et réalise toutes les étapes de la production.... à la main. Du lavage des aliments, à la cuisson des mets terminés.

Seul l'emballage est robotisé mais la société paie à l'état son coût carbone ce qui lui a permis d'obtenir le label.

La gamme de produits est commercialisée sous la marque Pitango.

Au final, la Nouvelle Zélande propose un modèle économique qui n'est pas exempt de problèmes et de défauts. Mais il semble intéressant de l'étudier de près. 

Références : Un oeil sur la planète, France 2, 13 Juin 2011.

samedi 11 juin 2011

Milan : Le grand antipasti

Les antipasti sont un des pans de la cuisine italienne. Au début du repas, ils précèdent le plat de pâtes.

Pour ma part, je préfère en faire un plat unique. Pour cela il faut réaliser un grand antipasti.

Tous les produits doivent être italiens. J'y marie des légumes marinés, des légumes frais, des salaisons et du fromage.

Pour ce qui est des légumes frais, il faut une salade romaine, des tomates romaines et quelques branches de basilic et de menthe.
Les coeurs d'artichaut et les poivrons rouges en lanières marinés sont indispensables. On peut les compléter avec des tranches de courgettes ou d'aubergines grillées et conservées à l'huile. Enfin les champignons apportent leur goût très particulier.

Les salaisons italiennes sont nombreuses et très goûteuses. Mes préférées sont le san daniele, jambon cru assez doux, le speck fumé, spécialité de l'Alto Adige, l'arrosto qui est un jambon cuit aux herbes, la coppa di Parma et son superbe goût épicé et le lard séché colonnata qui est un produit gras d'exception.

L'idéal est de retenir un jambon cru, un jambon cuit et une coppa par exemple.

Enfin les fromages parfaits pour l'antipasti sont le provolone coupé en très fines tranches, le parmigiano reggiano en coppeaux et la mozzarella di bufala en billes ou en tranches fines.


Pour composer l'antipasti, déposer des feuilles de salade romaine sur une assiette. Assaisonner d'une vinaigrette à l'huile d'olive et au vinaigre balsamique.
Déposer sur la salade les salaisons, les tranches de fromages, les légumes marinés, les tomates romaines. Le tout doit être agréable à l'oeil. Décorer avec une branche de basilic et un branche de menthe.

Ce plat de plaisir se sert frais et idéalement accompagné d'un lambrusco bien frais également.

vendredi 10 juin 2011

Produits : Les produits laitiers Le Petit Producteur

Le Petit Producteur lance sa gamme de produits laitiers chez Monoprix.

Quelles sont les particularités de ces produits ?

Ils sont produits en île de France. Le lait et les faisselles proviennent de l'exploitation de Benoît Dupré à Jouy en Josas.

Les yaourts sont produits par Philippe Ridet à Allainville aux Bois.

Ce sont des produits fermiers et naturels. Les bêtes sont nourries à 100% de végétaux produits dans les exploitations locales.

Ces produits sont commercialisés par Monoprix. A titre indicatif, le lait est proposé à 1,25 euros. 

La tendance locavore a cela d'intéressant qu'elle favorise l'agriculture locale d'une part et qu'elle limite d'autre part au maximum les transports et donc les émissions de polluants.

Cette forme de distribution est équitable. Le Petit Producteur a choisi une politique contractuelle simple qui préserve la liberté et les marges du producteur.

Test des produits très bientôt.

jeudi 9 juin 2011

Restaurant : Planet Sushi

Planet Sushi est une chaîne de restaurants spécialisés en cuisine d'inspiration japonaise.
Des restaurants branchés, de la vente à emporter, des commandes en ligne et un site.

Entre cuisine traditionnelle japonaise et gastronomie européenne,  Planet Sushi propose de délicieuses recettes composées originales. Rien n'est laissé au hasard, saveurs, couleurs, textures, cuissons... L'objectif consiste à proposer à la clientèle une véritable expérience culinaire.

En 2010, Planet Sushi propose une nouvelle carte encore plus originale et atypique, encore plus relevée en couleur et en surprises...

Toujours à la recherche de nouvelles saveurs, Planet Sushi offre une gastronomie pétillante au travers d’une cuisine moderne, résolument saine et créative.

Mon choix parmi les 180 produits de la carte :

Les meilleurs makis sont sans doute les Maki Slim, qui associent le style du rouleau de printemps à la variété des makis japonais. La fraicheur des Maki Slim fait place aux saveurs Spicy dans les Red Slim. 

Les Green Rolls sont fameux, en particulier, le green roll ebi tempura qui associe le craquant du tempura de crevette à la fraicheur de l'aneth qui entoure tout simplement ce maki qui évoque la nature.

Les Yakitori sont classiques mais bons. En plus des habituelles sauces japonaises sucrée et salée, Planet Sushi propose une mayonnaise adaptée ainsi qu'une sauce spicy.

J'ai sélectionné trois excellentes entrées : le tartare de saumon est proposé en version saumon cru ou saumon cuit. La salade Osaka est une salade d'algues au goût citronné très agréable. La salade Ikasensai propose un mélange épicé de calamars marinés et d'algues.

Beaucoup de fruits frais au dessert, et quelques pâtisseries classiques de la restauration d'assemblage. Enfin certains restaurants proposent des sodas Dada aux saveurs originales (le melon a ma préférence) et un choix de sakés original.