dimanche 30 octobre 2016

Miam ô fruits - Un petit déjeuner différent

Voici une proposition de petit déjeuner complet, compatible avec l'alimentation vegan et dépourvue de lactose. La recette est celle de Candide Loiseleur, naturopathe.

Le miam ô fruit couvre de nombreux besoins quotidiens en oméga 3 avec l’huile de colza, les graines de lin et les oléagineux. Le citron apporte de la Vitamine C et les fruits et graines contiennent des vitamines et minéraux variés. Ce petit déjeuner est également très riche en antioxydants.
Le miam ô fruit permet donc dès le matin de faire le plein de vitamines tout en apportant un sentiment de satiété. A moyen et long termes, le miam ô fruit favorise la régénération des cellules, lutte contre le vieillissement cutané, atténue les inflammations, améliore le transit, participe à la désacidification du corps, et augmente les capacités mentales notamment grâce à l’apport de bon gras.

Ennuyeux? Lassant? Aucunement! 
Le petit déjeuner classique français se compose d’un jus de fruits, d’un café ou thé et du traditionnel pain-beurre-confiture. Très diversifié pour démarrer la journée! N’est-ce pas?

Dans le miam ô fruits si la base est toujours la même banane-citron-graines de lin et sésame- on pioche pourtant dans différentes huiles, oléagineux et fruits en fonction de nos besoins et au gré des saisons. Personnellement j’ y ajoute également des épices ou herbes fraîches!
L’apport des fruits permet de vivre et sentir pleinement les bénéfices de chaque saison. En hiver profitez des pommes, poires, kiwis, pamplemousses, ananas, physalis, fruits de la passions, grenades, litchis et papayes. 
Au printemps vive les mangues, kiwis, fraises, framboises, fruits de la passion, groseilles, cerises, nèfles. En été, à vous le melon, la pastèque, les mures, fraises, framboises, cassis, myrtilles, pêches, nectarines et cerises. Enfin l’automne contrairement à ce que l’on peut imaginer est riche en couleurs puisque c’est le moment parfait pour déguster châtaignes, figues, prunes, quetsches, mirabelles, raisins, reine-claudes, poires, kakis, myrtilles et clémentines!
Fruits, oléagineux, huiles et épices sont très variés et peuvent se combiner de manière multiple et infinie.

Le miam ô fruit demande environ 20 minutes de préparation, il faut donc penser à anticiper ce temps en se levant plus tôt. Si cela paraît contraignant vous pouvez tenter de le tester le week-end où les matins où vous avez plus de temps pour prendre soin de vous. Vous pouvez également anticiper et mixer les graines de lin et de sésame pour une semaine puis les conserver dans un tupperware au frais. Sachez néanmoins que plus tard les graines sont mixées, mieux leurs bienfaits sont préservés.

Pour réaliser votre Miam ô fruits vous devez vous munir d’un mixeur à graines. Un simple moulin à café convient.


Les ingrédients 

1/2 banane • 2 c. à s. d’huile de colza •  1 CS rase de graines de lin • 1 CS rase de graines de sésame • 1 CS rase de graines de chia ou autre oléagineux de votre choix • le jus d’1/2 citron • 3 à 4 fruits de saison • 1/4 cc de cannelle en poudre

Dans un bol écrasez la 1/2 banane à la fourchette jusqu’à la rendre liquide et légèrement brune. Ajoutez le jus de citron, l'huile et émulsionnez.

Intégrez ensuite la cannelle, les graines de lin, sésame et chia préalablement broyées et mélangez pour obtenir une pâte homogène.

Parsemez ensuite des fruits de votre choix et de saison préalablement coupés en morceaux. C’est prêt!

lundi 24 octobre 2016

Ragoût de haricots rouges

Les haricots rouges sont un légume peu utilisé en France, sauf aux Antilles. Il est intéressant, notamment pour les végétariens car c'est une source importante de protéines. 

Du sud des états-unis au nord du brésil, ils sont la base du chili con carne, des célèbres dombrés au masque de porc antillais, du plat national du brésil, la feijoada, qui se fait plutôt avec un haricot noir, mais qui fonctionne très bien avec le haricot rouge.

Cette base de ragoût peu être accompagnée de viande de porc, saucisses, masque, pieds ou queue, ou même des travers. Pour adoucir le plat, on peu aussi ajouter du riz blanc, et quelques légumes frais comme des tranches de concombre, des tomates cerise, des poivrons crus en morceaux.

Ingrédients pour 4 :

250 g de haricots rouges
1 gros oignon rouge
1 bouquet garni (laurier, thym, persil)
1 c. à soupe de farine
2 verres de vin rouge
50 g de lardons fumes
1 c. à soupe de beurre
sel, poivre

Faites tremper les haricots 1 nuit (12 heures) dans de l'eau froide. Egouttez-les. Mettez-les à mijoter dans 3 fois leur volume d'eau froide pendant 2 heures avec le bouquet garni. 

Salez a mi-cuisson. 30 min avant de servir : Faites dorer les lardons dans un peu de beurre. Otez-les et faites dorer l'oignon rouge émincé dans le reste du beurre. 

Remettez les lardons dans la casserole, saupoudrez de farine et remuez l'ensemble. 

Versez le vin rouge petit à petit en fouettant la sauce. Salez et poivrez. Egouttez les haricots et versez-les dans la sauce. 

Remettez à cuire a petit feu pendant 15 min.

samedi 1 octobre 2016

Paupiettes de veau aux champignons

Les paupiettes aux champignons sont un plat typique de la cuisine du début de siècle. Revigorant et plein de saveurs, ce plat se sert idéalement avec des pâtes ou quelques pommes de terre vapeur.

Ingrédients pour 4.

4 paupiettes de veau
200gr de cèpes frais ou en conserve
persil - huile de tournesol
20  cl de fond de veau
10 cl de vin blanc
1 bouquet garni
Huile de noisette

Faites revenir les paupiettes sur toutes leurs faces dans un peu d'huile d'de tournesol. Mettez les dans une cocotte.
Versez les champignons dans la sauteuse à la place de la viande et faites les revenir à feu vif. Si ce ne sont pas des cèpes et qu'ils sont frais, ils doivent rendre toute leur eau.
Salez et poivrez.

Préparer un fond de veau.et mettez à chauffer la cocotte. Ajoutez 20 cl de fond de veau et 10 cl de vin blanc puis le bouquet garni. Salez légèrement, poivrez.
Laissez mijoter à feu bas et à couvert.
Après une demi heure, ajouter les champignons. Laissez mijoter une demi heure de plus à découvert. Surveillez. La sauce doit épaissir mais il en faut suffisamment tout de même. Couvrir éventuellement en fin de cuisson.

Juste avant de servir, ajouter un peu d'huile de noisette et du persil ciselé.