vendredi 26 juillet 2019

Tajine d'agneau aux aubergines confites

Ce tajine d'agneau aux aubergines confites est une recette facile à réaliser et toujours un délice ! La viande d'épaule d'agneau est mise à mijoter avec des pois chiches, du paprika, des oignons et d'autres condiments avant de finir la cuisson en ajoutant les aubergines frites.



Pour 6 personnes
Temps de préparation 30 minutes
Temps de cuisson1 heure 50 minutes
Degré de difficulté Facile
Coût Abordable
 

Ingrédients :
1 épaule d’agneau désossée et coupée en morceaux (environ 1 kg de viande)
1 kg d’aubergines
1 boîte (format 4/4) de pois chiches au naturel
1 tête d’ail
1 oignon
1 cuillère à soupe de miel de fleur d’oranger
1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
2 cuillères à café rase de paprika
1 petit bouquet de coriandre
15 cl d’huile d’olive
Sel et poivre
 

1. Pelez et émincez l’oignon. Faites chauffer 2 cuillerées à soupe d’huile dans une cocotte et mettez les morceaux de viande à dorer de tous côtés. Retirez-les une fois revenus et mettez l’oignon à la place. Laissez fondre doucement en remuant.

2. Remettez la viande dans la cocotte, ajoutez les pois chiches égouttés, la tête d’ail coupée en 2 à l’horizontale, salez, poivrez et poudrez de paprika. Versez 1 litre d’eau, mélangez, couvrez et laissez mijoter à petit feu 1 h 40.

3. Pendant ce temps, rincez les aubergines, coupez-les sans les peler en rondelles de 2 cm d’épaisseur. Saupoudrez-les de sel dans une passoire à pieds et laissez dégorger 30 min.

4. Au bout de ce temps, faites frire les aubergines dans une poêle dans le reste d’huile chaude. Égouttez-les. Ajoutez-les dans la cocotte au bout de 1 h de cuisson de la viande.

5. 20 min plus tard, ajoutez le miel, l’eau de fleur d’oranger, le bouquet de coriandre ficelé et mélangez. Si la sauce vous paraît trop longue, découvrez la cocotte les 10 dernières minutes.

Accompagner d'un vin rouge tranquille.

 

Spaghetti cacio e pepe

Ingrédients pour réaliser les pâtes cacio e pepe pour 4 personnes :

400 grammes de spaghetti
200 grammes de pecorino romano râpé (pas de parmesan !)
10 grammes de poivre noir
De l'huile d'olive extra-vierge
Du sel

Faites bouillir plusieurs litres d'eau dans un fait-tout (Pour bien cuire, les pâtes ont besoin d'un grand volume). Quand l'eau arrive à ébullition, mettez un peu de gros sel puis plongez les spaghetti. Remuez-les plusieurs fois pour une cuisson harmonieuse. Suivez les instructions de cuisson précisément pour une cuisson bien al dente.

Pendant ce temps, dans un petit bol (en verre ou aluminium), placez le pecorino romano râpé (le mieux étant de le râper minute) ainsi que le poivre noir haché. Mélangez les deux.
Quand les pâtes sont al dente, sortez-les de l'eau avec une cuillère à pâtes (ou une pince) sans jeter l'eau de cuisson. Placez-les dans un saladier, versez un peu d'huile d'olive et mélangez-les pour éviter que les spaghetti ne s'agglutinent.

Comptez deux minutes puis versez le mélange cacio e pepe sur les spaghetti. Ajoutez aussi environ 1 tasse d'eau de cuisson (brûlante) pour le moelleux. Mélangez et ajoutez du sel pour l'assaisonnement.
Les pâtes doivent être légèrement crémeuses grâce à la fusion du fromage, du poivre et de l'eau de cuisson (n'ajoutez pas de crème ni de beurre !). Mais ne mélangez pas l'eau de cuisson avec le fromage et le poivre AVANT de verser le tout sur les spaghetti. C'est la chaleur des pâtes qui doivent créer cette "crème" magique.
Servez immédiatement afin que l'ensemble ne se dessèche pas et commence à coaguler.

Merci à Grazia.

lundi 22 juillet 2019

Salade de figues au chèvre et au miel

Ingrédients pour 4

8 figues
1 bûche de chèvre
miel
vinaigre balsamique rouge
huile d'olive
4 feuilles de basilic
4 poignées de roquette
sel, poivre 


Lavez les figues. Avec un couteau, incisez chacune en croix, puis appuyez afin de les ouvrir en forme de fleur. Lavez et essorez la roquette, puis répartissez-la sur des assiettes. Déposez-y les figues ouvertes. 

Dans chaque incision, déposez un morceau de chèvre et une feuille de basilic. Arrosez chaque assiette avec 1/2 c. à soupe de miel , 1 c. à soupe d'huile et 1 c. à soupe de vinaigre. Salez et poivrez.

La salade Caprese

La salade caprese (tomates et mozzarella) fait partie des antipasti les plus répandus en Italie, et notamment en Campanie, la région de Naples. En effet, elle tire son nom de Capri, la célèbre île du golfe de Naples, destination privilégiée pour des touristes en provenance du monde entier. Ce plat rassemble des produits d’excellence de cette région du Sud, tels que les tomates, la mozzarella de bufflonne et une huile d’olive de très haute qualité. Fraîche et simple, aux couleurs brillantes (elle est dite aussi «salade tricolore»), la salade caprese est un plat à connaître pour tous ceux qui sont passionnés par la cuisine italienne !

Ingrédients pour 4 personnes
Mozzarella de bufflonne – 4 de 250 g chaque
Tomates – 4 bien mûres
Huile d’olive vierge extra – 100 ml
Basilic
Origan – 1 cuillère
Poivre noir
Sel

Versez l’huile d’olive vierge extra dans un petit bol, mélangez-la avec sel et origan et laissez mariner le tout. Entre-temps, lavez et essuyez les tomates, puis coupez chacune d’entre elles en 5 tranches de ½ cm d’épaisseur. Ensuite, égouttez les mozzarellas et coupez-les, elles aussi, en tranches de ½ cm d’épaisseur.

Sur chaque assiette, disposez l’une contre l’autre les tranches d’une mozzarella et d’une tomate de façon alternée ; entre chaque tranche, faites couler une petite cuillère de sauce à l’origan et entreposez des feuilles de basilic frais. Utilisez les dernières feuilles de basilic et les dernières gouttes de sauce à l’origan pour décorer les assiettes, assaisonnez avec un fil d’huile d’olive, poivrez puis servez.

Au lieu de la mozzarella de bufflonne, vous pouvez réaliser votre salade caprese avec de la mozzarella de vache (connue en Italie sous le nom de « fiordilatte », c’est-à-dire « fleur de lait »). Si vous le souhaitez, pour assaisonner le tout vous pouvez préparer une sauce au basilic, tout simplement en mixant des feuilles de basilic frais, des pignons de pin, de l’huile d’olive et un brin de sel.

Apéro en Italie : les beignets de morue

Les beignets de morue sont de petits apéritifs très gourmands qui feront le bonheur de toute la famille. Ils peuvent également être dégustés en entrée avec une salade verte. À consommer chauds ou froids, les beignets de morue sont très simples à préparer.

Facile - 40 min. - 15 min.
 

Ingrédients pour 4 personnes

Morue – 300 g
Farine – 5 cuillères
Œufs – 2
Eau pétillante
Persil
Huile d’olive vierge extra – 1 cuillère
Huile pour friture
Sel


Coupez la morue en morceaux et faites-la dessaler pendant 24 à 48 heures. Pour ce faire, placez-la dans un récipient d’eau froide, que vous changerez régulièrement. Une fois dessalée, coupez la morue en petits cubes de 2 cm environ.

Pour la pâte : dans un récipient, mélangez 6 cuillères d’eau pétillante très froide, la farine, les jaunes d’œufs, une cuillère d’huile d’olive et une petite pincée de sel, à l’aide d’un fouet. Vous obtiendriez un mélange dense et crémeux. Laissez reposer au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Pendant ce temps, montez les blancs en neige et ciselez du persil frais. Une fois les 30 minutes passées, incorporez les blancs à la pâte à l’aide d’une spatule, en mélangeant délicatement du bas vers le haut. Enfin, ajoutez le persil. La pâte à beignets est prête. Elle ne doit être ni trop compacte ni trop liquide.

Mettez l’huile pour friture à chauffer, trempez un à un les petits cubes de morue dans la pâte et faites-les frire. Lorsqu’ils sont bien dorés, égouttez les beignets de morue et déposez-les dans un plat, sur du papier absorbant. C’est prêt !

Les beignets de morue peuvent aussi être consommés froids le jour suivant leur préparation. Bon appétit !

La génoise comme en Italie

La génoise comme en Italie.

Il faut pour un gâteau pour 6:

Œufs – 6
Sucre – 180 g
Farine – 180 g
Sel – 1 pincée


Fouettez, pendant environ 20 minutes, les oeufs entiers avec le sucre et la pincée de sel dans un grand bol, au-dessus d’une casserole d’eau bouillante, jusqu’à ce que le mélange soit léger et mousseux. A l’aide d’une cuillère, incorporez délicatement la farine tamisée.

Beurrez un moule de 26 cm de diamètre environ, recouvrez-le de papier-cuisson et versez-y la pâte. Préchauffez le four et faites cuire la génoise à 180° C, pendant 30-35 minutes, jusqu’à ce qu’elle soit ferme au toucher. Laissez refroidir et démoulez.

Pour un gâteau à la crème : coupez, horizontalement, en plusieurs disques, imbibez-les d’une liqueur bien parfumée (maraschino, rhum, kirsch, alchermes, etc.), puis étalez la crème et reconstituez le gâteau. Pour faire une génoise au chocolat, remplacez de 20 à 30 grammes de farine avec du cacao amer.